Partagez | 
 
 (m) Brol
Aller en bas 




Infinity

Infinity
Compte administrateur
Messages : 88
Pseudo : Lunatique.
Célébrité : Everyone & anything.
Crédits : Le staff (avatar + signa).
Autres identités : Hehehehehe...
Age du personnage : Infini.
Nom de code : The One Above All.
Voir le profil de l'utilisateurprofil
mp
email
en ligne !


BROL
« Il vaut mieux être pendu pour la loyauté que d'être récompensé pour trahison. »
    NOM Aucun.

    PRENOM(s) Brol.

    SURNOM(s) / ALTER-EGOS Wrath.

    ÂGE 59 ans.

    LIEU DE NAISSANCE Luna.

    LIEU DE VIE Sakaar.

    RACE Sélénite.

    OCCUPATION Garde personnel de la dirigeante.

    AVATAR Jason Momoa.

    CREDITS Lux Aeterna.
aptitudes Brol génère en permanence des radiations, qu'il maintient au niveau le plus bas quand il a tout sous contrôle, et manipule leurs énergies, pour par exemple créer des vagues de chaleur capables d'incendier un bâtiment, créer des rayons de radiations solides ou des champs de force, ... Ses radiations ont des effets semblables au nucléaire pouvant donner le tournis, la nausée, et même lobotomiser ses victimes. À long terme, elles sont mortelles. Il peut aussi s'en servir pour aveugler ou créer des ondes de choc et un rayonnement massif peut tuer un être humain en quelques secondes.
caractère Rancunier à l'égard de son ancien peuple - Colérique - Idéaliste - Reconnaissant envers ceux qui ont pris soin de lui sur Sakaar - Doux - Impatient - Obéissant - Appliqué - Têtu - Peu bavard - Dévoué - Discret - Honnête - Impulsif - Solitaire.
histoire De sa peau si mâte, si semblable à celles des plus vieux Sélénites, à en faire pâlir les plus jeunes générations, Brol a vu le jour au sein de la maison des architectes. Ces artisans toujours à la conquête de la moindre amélioration, capable d'adaptation et d'imagination comme aucun autre, ont été sa première famille et ses parents ont été fiers, si fiers de pouvoir le montrer aux siens. Il était vigoureux, resplendissant et pour chacun, il ne pouvait que mieux briller au sein de son clan.

Alors venu au monde en période de paix avec les Terriens, le jeune garçon n'a jamais pu cacher son admiration pour le monde d'à côté, ce monde si grand, si vert, où la vie prenait de multiples aspects tant et si bien qu'il caressait l'espoir de pouvoir devenir le meilleur et d'avoir l'immense honneur de pouvoir un jour descendre sur Terre et de pouvoir s'émerveiller de ses propres yeux de toutes ses richesses que nombre de Sélénites ne cessaient de conter autour d'eux.

Des années durant, nourri par cet espoir, Brol multiplia les efforts pour prouver aux siens qu'il méritait leurs regards et leurs attentes, qu'ils avaient raison de lui faire confiance. Mais bientôt, cette paix que l'adolescent avait toujours connu commença à s'effriter. Des secrets, ceux qu'on se gardait de dire à un enfant à peine pubère, finirent par éclater au grand jour réveillant ainsi une fureur immense chez le peuple d'en bas. Et Brol était effrayé, tellement effrayé. Cette colère qui grondait, dont il sentait toutes les réverbérations sur les siens, sur ceux de sa famille qui déjà pensaient à se retourner contre les Terriens pour s'emparer de leur bien le plus précieux -leur planète- alors que le jeune Sélénite peinait à comprendre tous les enjeux de cet terrible affaire qui provoquait autant de tumultes dans ses rues habituellement si calmes et si paisibles.

Il ne comprenait pas, il ne comprenait plus rien. Toute cette histoire le rendait terriblement nerveux et angoissé et toutes ses émotions semblaient vouloir prendre vie pour faire entendre leur voix au-delà de son propre corps. Il ne voulait pas faire de mal, il ne voulait pas que des personnes souffrent, ni ceux d'en bas, ni ceux de sa famille. Il les aimait. Il voulait tous les connaître, les rencontrer. Et ses pensées se succédèrent alors que le sommeil lui semblait de plus en plus hors de sa portée et qu'il s'emportait plus facilement chaque jour qui passait.

On le crut malade. Qui aurait pu avoir tort ? Avec une température pareille ? Non, c'était bien trop chaud. Certains avaient même failli se brûler. Personne ne comprenait. Brol fut pris rapidement en charge et les tests furent sans appel : il était un mutant. Ils ne comprenaient pas encore tout à fait son pouvoir et n'avaient pas vraiment le temps de s'en soucier, donc Brol reçut l'injection presque automatiquement pour voir son pouvoir bridé. On était jamais trop prudent, avaient-ils dit avant de revenir à leur complot.

Pourtant, rien ne changea. Toujours autour de lui, on parlait de faire couler le sang, on parlait de destruction. Il entendait toutes ces informations qui venaient d'en bas, ces personnes qui mourraient par dizaine de milliers. C'était inconcevable pour lui. Ça le mettait dans une rage folle. Comment avaient-ils pu tuer tant d'innocents ? Sa température montait. Il le sentait. Il le savait. Mais ses émotions voulaient s'échapper et il ne voulait plus les retenir.
C'est alors qu'une grande parcelle de Luna fut endommagée.
Son pouvoir était de type nucléaire, il ne faisait plus aucun doute.
Et l'injection n'avait eu aucune efficacité.
Il y avait eu des morts.
Soudain, les Sélénites ne pensaient plus à la Terre, mais ils voyaient Brol, ce jeune homme d'à peine une quinzaine d'années qui venait de mettre un terme si facilement à un certain nombre de ses semblables. Ils étaient affolés. Ils ne voulaient pas perdre la guerre à cause de l'un des leurs. Les mutants Sélénites se soulevèrent pour défendre un Brol anéanti. Ils tentèrent de le protéger, de le rallier à leur cause, celle de s'emparer de la Terre pour enfin avoir un monde où ils seraient libres, où il n'y aurait plus d'injection, où ils pourraient faire comme bon leur semblerait.
Mais ils ne furent pas assez attentifs et Brol était bien trop perdu dans ses remords, il fut placé dans une navette et envoyé dans l'espace en exil, pour y mourir.

Personne n'aurait cru que ce même passage que Hulk avait pu franchir, Brol le franchirait lui aussi.

Et tandis qu'il se passa deux mois et demi entre la sentence et la chute du premier vaisseau sur Sakaar, pour Brol, il fut question de Quarante-quatre ans. Quarante-quatre longues années à ruminer sa colère à l'égard de son ancien peuple, celui qui avait voulu lui donner tellement de causes et jamais n'avait voulu l'entendre. Il leur en voulait tous. A chacun d'entre eux, à tout le monde, même aux terriens. Personne n'était réellement venu l'aider.

Personne.

Sauf Rennye.

Alors que Brol vivait à l'écart depuis plusieurs années déjà, refusant de mettre en danger les habitants de Sakaar, alors même que sa colère continuait à le ronger et que son pouvoir était toujours aussi instable, il reçut le vaccin, celui auquel tous les habitants de Sakaar eurent droit. Et il se sentit mieux. Apaisé. Ses idées noires s'éloignaient, sa fureur se dissipait et ses mains cessaient de se charger en énergie continuellement.
Il allait bien pour la première fois depuis si longtemps.
Rempli de reconnaissance, il s'en alla remercier leur nouvelle dirigeante de l'avoir guéri de ses pulsions et proposa ses services comme gage de gratitude. Il commença ainsi à travailler avec elle. Jusqu'à ce que le vaccin s'estompe à nouveau, comme une malédiction. Mais elle refusa de le laisser tomber et mit tout en oeuvre pour trouver le vaccin qui saurait s'ajuster à son métabolisme, renouvelant les injections et les déceptions encore et encore.
Finalement, à court de remède, elle lui proposa de le garder sous son aile, de l'aider, de l'épauler, l'aidant à canaliser sa colère à travers les missions qu'elle lui attribuait et les échanges qu'ils avaient entre eux.
Et ce fut un succès.

Brol était toujours instable, mais il se contrôlait. Il contrôlait sa colère, il contrôlait son pouvoir et enfin il pouvait marcher dans la ville. Sa ville.

Et le temps s'écoula inlassablement. Et la première navette terrienne s'échoua sur Sakaar.


(+) Brol est asexuel.

Revenir en haut Aller en bas
 
(m) Brol
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Brol reçu d'un pote
» mon brol....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beyond The World : A Marvel Story :: Référencements :: lifeless comrades-
Sauter vers: