Partagez | 
 
 01. Contexte
Aller en bas 




Infinity

Infinity
Compte administrateur
Messages : 93
Pseudo : Lunatique.
Célébrité : Everyone & anything.
Crédits : Le staff (avatar + signa).
Autres identités : Hehehehehe...
Age du personnage : Infini.
Nom de code : The One Above All.
Voir le profil de l'utilisateurprofil
mp
email
en ligne !



contexte
beyond the world : a marvel story

Les peuples étaient tous rassemblés. Une civilisation réunie, tous rangés sur chaque siège des gradins de pierre. Les regards subjugués par un même point au sein du plus grand édifice jamais construit sur la planète. Ce centre unique, dont le sol poussiéreux semblait bien trop usé par sang séché, celui qui avait coulé durant de nombreux siècles. En son centre une femme. Si petite et pourtant d'une sublimité sans pareil, d'une beauté unique, et d'une prestance qui savait instaurer le respect de ses pairs. Au milieu de la Grande Arène, ce lieu historique, Rennye levait les bras pour rencontrer sa plèbe. Le visage doux, d'une bienveillance qui lui était appréciée par les habitants de Sakaar, l'héroïne d'un ancien temps et Sagesse d'aujourd'hui ne fit même pas porter sa voix pour se faire entendre.


« Mes amis, mes frères, mes sœurs. Au lendemain de notre rude bataille face au fou Roi Rouge. Ce tyran qui nous avait tous réduit en ces lieux à l'état d'esclaves, âge révolu grâce à vous, grâce à nous, je dois vous informer. Sans doute l'avez-vous entendu des petits oiseaux chanteurs qui arpentent et animent nos belles rues, mais Sakaar se voit accueillir de nouveaux êtres. Des héritiers encore en deuil de leur planète, ceux-ci dans le besoin aujourd'hui sont venus supplier à notre porte exil, vivres, et hospitalité. Tous autant que nous fûmes un jour dans ce même cas, nous avons su nous frayer un chemin jusqu'à ce que nous connaissons aujourd'hui : La paix de Sakaar, durement conquise au prix de braves camarades, proches, parents ou enfants. Ces individus ont connu conflits, intolérances et tares primitives. Certains d'entre vous seront intrigués, et d'autres méfiants. Mais que deviendrait l'essence de notre belle terre, de notre civilisation, si nous ne proposions nos coutumes et nos lois à ces peuples qui cherchent ce que nous avons atteint ? Alors mes amis, mes frères, mes sœurs, ouvrons nos bras aux Terriens, originaires de Terra, et puissent-ils partager avec nous leurs savoirs pour rendre Sakaar plus libre encore. »

Rennye, dirigeante de Sakaar, quelques jours après l'arrivée de la première navette terrienne.


Dans ce camp brièvement aménagé, loin des conforts dont la plupart était habituée, les rescapés de la Catastrophe étaient éparpillés par-ci, par-là. Un silence de mort. La mort de tous ces êtres chers au cœur de la catastrophe. Difficile était d'accepter la réalité : La Terre était condamnée et l'astre lunaire ne symbolisait plus que les plaies cette dernière. Il n'y avait rien. Il n'y avait plus rien. Plus d'espoir. Ces personnes d'origines si variées, aucun ne semblait se connaître. Ils étaient tous des inconnus, et pourtant ils montraient pour la première fois dans l'Histoire de leur civilisation des actes solidaires désintéressés. Il le fallait bien, comment croire en une rédemption si le petit pas n'était pas franchi ? Ce fut pour cette même raison qu'un roi, un grand souverain pour son peuple, se leva et fut traduit pour tous ceux désireux d'entendre enfin un espoir.


« Je me présente, T'Challa originaire du Wakanda. Autrefois j'étais roi, aujourd'hui je suis un habitant de la Terre, survivant comme chacun d'entre vous. A l'heure où je vous parle, notre planète se meure, et nous sommes ici. Vivants. Nous sommes ce qu'il reste de l'humanité et j'appelle à vous tous la force et le courage, non pas de survivre mais de vivre. Si je me suis présenté comme ancien roi c'est parce qu'à ce jour, malgré les survivants parmi mes confrères, nous ne sommes plus les membres de nations divisées. Nous sommes plus que ça. Une même population, voilà qui nous sommes, ce que nous représentons. Pour certains cela fait déjà plusieurs semaines que vous êtes établis ici. Vous devez tous savoir qu'un leader est à la tête de cette planète et qu'à notre demande, elle a décidé de nous offrir l'asile en ces lieux, parmi le peuple qui foule cette terre. La seule condition est dès lors d'accepter les lois qui ordonnent ces contrées. Elle propose à tous les volontaires de venir assister à une assemblée dans quelques jours. Vous êtes libres d'accéder à sa requête. Libres de souhaiter une nouvelle vie là bas. Mais vous êtes aussi libres de choisir de rester ici, de suivre une nouvelle organisation. Personne ne sera jugé pour ses choix, écoutez vos convictions, vos cœurs, eux seuls pourront vous montrer la voie à emprunter. »

T'Challa, ancien monarque du Wakanda, quelques jours après l'arrivée de la deuxième navette terrienne.


Le temps parut long, Sakaariens comme rescapés avaient retrouvé des occupations, des habitudes, et il fallait bien aller de l'avant. Certains avaient rejoint le peuple de Sakaar, d'autres demeurèrent au camp, où la concentration de terriens et des quelques sélénites difficilement acceptés semblait toujours conséquente. Et à chaque débarquement c'était la même rengaine : un discours stipulant les deux possibilités qui s'offraient aux arrivants suivi de quelques départs et d'une réorganisation.

Pour ceux qui eurent accès à la civilisation sakaarienne, le changement allait le plus souvent de pair avec la sérénité tant désirée. Pourtant si la plupart ne s'était posé davantage de questions à propos de la vaccination obligatoire, l'instinct de l'un d'eux ne put être réprimé et mena à la découverte d'un lourd secret. Ce même sentiment avait rédigé une lettre qui erra quelques jours avant de finalement arriver au camp terrien. La vérité qui finit par éclater.


A la personne qui me lit,

Lorsque vous foulerez les lignes de cet écrit je serais probablement mort. Mon identité importe peu, il vous suffira de faire confiance à l'inconnu, de faire confiance à la vertu et à la vérité. Prenez garde, Sakaar n'est pas ce qu'elle veut faire croire. Sakaar n'est pas la paix, Sakaar n'est qu'un mensonge.

Croyez en ces mots comme ils croient en la bonté de leur dirigeante. Rennye ment, elle a toujours menti. Ce peuple soumit à des règles strictes est victime d'une supercherie qui influence leurs pensées. En effet, vous devez savoir qu'un "vaccin" est imposé à tout citoyen de cette planète. Elle prétend qu'il s'agisse là du seul moyen pour ne pas être atteint par une certaine maladie. Mais quel mal exactement ? Celui du libre-arbitre.

Ils n'ont pas réussi à m'avoir et j'ai pu faire les analyses suffisantes pour démasquer le vrai du faux. Il n'y a jamais eu de mystérieuse maladie, seulement la peur d'une dictatrice qui ne souhaite pas perdre son pouvoir. Au nom de la paix, dit-elle. Je sais pertinemment que mon heure est proche pour avoir décelé la faille alors je vous en prie, faites que ceci ne soit pas vain, je vous en prie, libérez les sakaariens, peut-être qu'ainsi une véritable entente libre et juste sera possible.


Un inconnu qui a choisi de ne pas signer ses dernières volontés.



Nous ne prenons pas en compte les films de la MCU.
Le contexte se base uniquement sur les comics.


Revenir en haut Aller en bas
 
01. Contexte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» utiliser le vocabulaire adapté au contexte
» Contexte Historique
» 3. le contexte générale
» Contexte du forum
» Albert Cohen : Belle du Seigneur, Le livre de ma mère, etc.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beyond The World : A Marvel Story :: Commencement :: protocol-
Sauter vers: